Transformation d'une cabane en habitation par extension à Quissac

Façade sud
A partir d'un pavillon de jardin existant d'environ 20 m², le Maître d’Ouvrage souhaitait réaliser une extension de 120 m² afin de créer une habitation.

Tout l'enjeu résidait dans l'accroche de l'extension au volume existant. Notre volonté était de conserver l'aspect "cabane" de la construction. La nature du terrain très argileux nous obligea à reprendre en sous-œuvre les fondations de la cabane existante et de lier l'ensemble par longrines. Sur le plan structurel cette extension s'assimile à un plan libre, système poteaux poutres sur un vide sanitaire.
Les murs porteurs de façades en brique isolante de 200 mm partent depuis les fondations, ce qui a permis d'intercaler une isolation par panneaux rigides en mousse de polyuréthane de 100 mm. C'est une forme de vrai fausse isolation par l'extérieur. Le doublage des murs est également réalisé en briques isolantes, bâties à l'aplomb des murs du vide sanitaire. Le complexe de mur fini s'approche d'une largeur de 550 mm avec une résistance thermique supérieure à 7. La charpente est en Douglas, l'isolation est constituée de panneaux de mousse polyuréthane de 80 mm fixés en sous face de chevrons, puis sous un vide d'air d'environ 250 mm, des panneaux rigides de 200 mm de fibres de bois sont posés sur le plafond de plaques de plâtres. La résistance thermique de l'isolation en toiture est supérieure à 9.

Façade ouest

Vue depuis le séjour vers la terrasse